Twitter
Facebook
LinkedIn
RSS

À propos de la CPSC

Acquérir et partager des connaissances pour les politiques scientifiques canadiennes

La conférence elle-même a produit une pléthore de documents utiles pour le milieu des politiques scientifiques du Canada.

Voici quelques-uns des points saillants de la conférence de l’an dernier:

  • Ateliers de travail « Politiques 101 ».
  • Deux séances plénières : « Résoudre le paradoxe canadien : le besoin d’une perspective unique au Canada sur la politique scientifique, technologique et de l’innovation » et « Innovation, R. et D. et productivité dans le secteur pétrolier et gazier ».
  • 21 réunions de spécialistes et plus de 90 orateurs.
  • Diffusion en direct des activités de la conférence.

Accroître le rayonnement des politiques scientifiques

La réunion annuelle de la CPSC a attiré l’attention sur les politiques scientifiques canadiennes. Cette conférence a bénéficié d’une couverture médiatique favorable d’un grand nombre de médias, tant au niveau national qu’international. Dans son éditorial, le magazine Nature a qualifié la CPSC de « signe d’espoir » pour les politiques scientifiques canadiennes (Nature 463, 135 (14 janvier 2010))
Des médias nationaux influents, notamment le Globe and Mail, la CBC, The Mark, TVO, The Hill Times, Agence Science-Presse, Biotechnology Focus, Canadian Government Executive, et bien d’autres, ont assuré la couverture médiatique de la CPSC. Cette dernière continue d’explorer les moyens de faciliter l’accès public aux questions de politiques scientifiques et les façons de sensibiliser à l’importance fondamentale de la politique scientifique pour la santé de la société canadienne.

Constituer une entité de formation habilitante pour la jeune génération

Un des forces spécifiques de la CPSC est de réunir des participants à tous les différents stades de leur carrière. Ainsi, pour les dirigeants de la prochaine génération de la communauté des politiques scientifiques, la conférence peut offrir des occasions uniques de rencontres de participants plus expérimentés et de perfectionnement sur le plan professionnel, grâce à la participation aux ateliers et aux discussions.
La CPSC a profité des services de plus de 100 étudiants et bénévoles en début de carrière qui ont aidé à organiser la conférence, depuis plusieurs années. Ces jeunes professionnels sont notamment constitués d’étudiants des cycles supérieurs, de détenteurs d'une bourse de perfectionnement postdoctoral ainsi que de jeunes décideurs, administrateurs, entrepreneurs et industriels. À cet égard, la CPSC est devenue un véhicule permettant à beaucoup de jeunes du milieu scientifique et technologique de consolider leur expertise politique. Bon nombre d’entre eux ont développé un grand intérêt pour les politiques scientifiques et ont poursuivi une carrière dans ce domaine grâce au réseautage effectué à la CPSC. De même, de jeunes décideurs et administrateurs ne faisant pas partie des réseaux de la recherche scientifique ont profité de l’enthousiasme et de cette occasion pour travailler directement avec des scientifiques et mieux comprendre la culture de la communauté scientifique. La CPSC s’efforce de profiter des liens qui ont été créés pour ériger au Canada une culture plus solide de politiques scientifiques.
Misant sur cette lancée, le second volet du plan d’affaires stratégique de la CPSC porte principalement sur la participation des jeunes en créant une plateforme visant à engendrer de futurs penseurs des politiques d’innovation et scientifiques et à les conseiller, notamment par la mise en place de programmes de mentorat, d’internat et de bourses. Ce volet sera également exploré en 2012 et un compte rendu sera fait lors de la conférence.

Faciliter la collaboration entre les intervenants œuvrant dans le domaine des politiques scientifiques

La CPSC s’est toujours efforcée de permettre aux membres de la communauté des politiques scientifiques de créer des liens et de collaborer, en vue de la mise en commun des idées et des initiatives. Grâce à l’engagement de multiples intervenants provenant de divers secteurs et disciplines du gouvernement, du monde universitaire et de l’industrie, la conférence offre une atmosphère qui encourage les connaissances et la collaboration approfondies entre les participants, peu importe l’étape à laquelle ils sont dans leur carrière politique, professionnelle ou scientifique. L’acquisition du savoir et de la compréhension procure un soutien aux participants tout au long de leur carrière pour façonner les politiques actuelles et futures liées à la science et permet au Canada de jouer un rôle pivot en tant que chef de file des politiques en matière de science, de technologie et d’innovation.
Un important résultat des discussions entamées lors de la CPSC de 2009 est Sciences à la page, une publication à l’intention de parlementaires et d’autres décideurs. Ce document vise à favoriser la discussion sur des sujets d’actualité centrés sur les sciences et le génie en résumant la situation actuelle des connaissances et des politiques. Chaque numéro est rédigé et examiné par une équipe multidisciplinaire et publié gratuitement aux trois mois. Sciences à la page est une initiative du Collectif en faveur des sciences et de la technologie, en partenariat avec le Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie du Canada (CRSNG) et la Fondation canadienne pour l’innovation (FCI). Pour de plus amples renseignements, veuillez consulter le site www.sciencepages.ca.