Éditorial des bénévoles du CSPC

Auteurs):

Catherine May

Centre d’études sur la politique scientifique Canadienne

Bénévolat

Clause de non-responsabilité : La version française de cet éditorial a été auto-traduite et n’a pas été approuvée par l’auteur.

J'ai fait du bénévolat auprès du CSPC de 2015 à 2016, après avoir rejoint l'équipe de bénévoles de la conférence en tant qu'avocat récemment diplômé cherchant à en savoir plus sur l'espace politique canadien en matière de science et d'innovation. Durant mon mandat bénévole, j'ai coprésidé le comité des médias sociaux du CSPC et j'ai également été membre des comités de rédaction et de sensibilisation de la conférence. Au cours de mon séjour au CSPC, j'ai dirigé l'élaboration et la mise en œuvre de la stratégie de médias sociaux de la conférence, aidé à préparer des articles d'opinion d'experts pour le site Web du CSPC et travaillé à faire connaître la conférence par divers autres canaux.

Mon mandat de bénévole au CSPC est survenu à un moment particulièrement intéressant et important pour la politique en matière de science et d'innovation au Canada, puisqu'il a coïncidé avec les élections fédérales de 2015. Bien que j'aie été un passionné d'actualités de longue date et que j'avais également obtenu un diplôme en STEM, je ne connaissais pas bien le domaine des politiques STEM, et j'ai vraiment apprécié que le bénévolat au CSPC m'ait donné une place au premier rang pour aborder des questions d'actualité dans la science canadienne. et la politique d’innovation. En plus de m'avoir tenu au courant des derniers débats sur la politique canadienne en matière de STEM, mon travail au CSPC m'a permis de mieux apprécier l'importance des politiques fondées sur des données probantes, ainsi que l'interconnexion de la science et de la société.

Faire du bénévolat au sein du CSPC a également été une superbe expérience de réseautage qui m'a aidé à entrer en contact avec des collègues professionnels en début de carrière ainsi qu'avec des leaders du domaine scientifique et politique. J'ai vraiment aimé faire connaissance avec l'équipe de direction du CSPC, travailler avec d'autres bénévoles et interagir avec les conférenciers du CSPC avant la conférence. Il était clair dès le début que je travaillais avec un groupe de personnes partageant les mêmes idées et les mêmes valeurs !

Mon mandat de bénévole au CSPC a été une expérience formatrice pour ma carrière. Faire du bénévolat au CSPC m'a aidé à affirmer ma passion pour les politiques publiques, ce qui m'a conduit à un poste en stratégie et politique de santé numérique au sein du ministère de la Santé de l'Ontario, où j'occupe depuis lors. J'adore travailler en tant que décideur politique, et mon passage au CSPC m'a aidé à me mettre sur la bonne voie pour y arriver. Faire du bénévolat auprès du CSPC est quelque chose que je recommanderais à toute personne intéressée par une carrière dans la politique STEM.

De manière plus générale, mon expérience en tant que décideur politique n'a fait que me faire apprécier davantage le rôle essentiel que joue le CPSC en réunissant des experts d'horizons divers pour engager un dialogue non partisan sur les enjeux de la politique canadienne en matière de science et d'innovation. Je suis très fier de l'équipe du CSPC pour tout ce qu'elle a accompli au cours des 15 dernières années ; en voilà 15 de plus !