Le Canada doit démocratiser l'accès aux technologies et à l'expertise de pointe

Publié le: novembre 2022Catégories: Éditoriaux de la conférence 2022, Éditoriaux

Auteurs):

Claire Brown

Réseau canadien des plateformes scientifiques (CNSP)

Président

Photo d'une femme aux cheveux bouclés et aux lunettes

Depuis 2000, la Fondation canadienne pour l'innovation (FCI), ses homologues provinciaux et des partenaires de l'industrie ont investi plus de 20 milliards de dollars dans l'infrastructure de recherche. Ces investissements ont été importants pour le recrutement et la rétention de chercheurs de classe mondiale et ont permis au Canada de disposer de certaines des technologies les plus avancées au monde. Plusieurs lacunes doivent être comblées pour réaliser la pleine valeur de ces investissements. Les scientifiques experts sont essentiels pour que les chercheurs utilisent les aspects les plus avancés des technologies et restent à la frontière. Le soutien aux réseaux nationaux ayant une vaste connaissance de l'infrastructure et de l'expertise à travers le pays et du personnel dédié pour connecter les chercheurs aux technologies et à l'expertise dont ils ont besoin est absolument nécessaire. La coordination entre les institutions, les provinces et le pays est essentielle pour réduire les dédoublements inutiles, assurer un accès démocratique aux technologies de pointe et à l'expertise, la durabilité et les plans d'investissement à long terme.

Le Réseau canadien des plateformes scientifiques (CNSP, https://cnsp-rcps.ca/) fondé en 2016 est un groupe à but non lucratif composé de professionnels qui exploitent la capacité de l'infrastructure de recherche et de l'expertise pour favoriser la recherche de pointe mondiale et former la prochaine génération de scientifiques et représente 194 plateformes scientifiques centralisées qui soutiennent environ 1 milliard de dollars en investissements dans les infrastructures de recherche.

Définition de la plate-forme scientifique : 

1) Regrouper et héberger des infrastructures/services spécialisés dans des domaines technologiques spécifiques.

2) Avoir un espace de laboratoire de recherche dédié et un personnel expert dédié appelé scientifiques de la plateforme. 3) Les plateformes en libre accès sont-elles généralement accessibles aux chercheurs de l'établissement, de la région, de tout le pays et à leurs collaborateurs internationaux.

4) L'accès se fait généralement sur la base du premier arrivé, premier servi, offrant un accès égal aux groupes sous-représentés, aux chercheurs de toutes les régions (p. ex. urbaines, rurales, éloignées), de toutes les étapes de carrière et de toutes les tailles de laboratoire.

Valeurs stratégiques : 

1) Plaidoyer: Sensibiliser et promouvoir l'utilité de l'infrastructure de la plate-forme scientifique pour obtenir un retour sur investissement maximal et assurer la durabilité à long terme. Défendre la contribution des scientifiques experts essentiels de la plateforme et leur rôle dans l'accessibilité des technologies. Engagement et création de partenariats avec les parties prenantes pour résoudre les obstacles au succès de la plateforme scientifique.

2) L'Education: Offrir des possibilités de formation axée sur la technologie, y compris des cours, des ateliers et des stages. Construire des groupes d'utilisateurs basés sur la technologie pour échanger expérience et expertise.

3) Développement professionnel: Offrir aux scientifiques de la plateforme des opportunités d'acquérir des compétences en leadership, en administration, en gestion, de partager les meilleures pratiques, d'observer des emplois et des opportunités de mentorat.

4) Mise en réseau: Renforcer la connectivité au sein de la communauté des plateformes scientifiques pour faire avancer la recherche et améliorer les services à tous les chercheurs. Créez des opportunités de réseautage et d'échange d'idées par le biais de réunions nationales, de conversations communautaires virtuelles avec des partenaires mondiaux, présentez les meilleures pratiques, les réussites et les défis et élaborez des feuilles de route pour les futurs développements stratégiques.

Défis et solutions: 

1) Recrutement/rétention de scientifiques experts de la plateforme. Les nouvelles technologies scientifiques se développent rapidement et les domaines technologiques sont vastes, de sorte qu'aucun laboratoire de recherche ne peut à lui seul maintenir une expertise de classe mondiale dans tous les domaines. Les scientifiques de la plateforme canadienne possèdent une expertise considérable dans les technologies/services complexes et de pointe qui sont nécessaires à l'excellence scientifique. Ils forment la prochaine génération de scientifiques à travers des milliers de cours individuels

une possibilité de formation pour les étudiants diplômés/boursiers postdoctoraux. Le défi : La majorité des scientifiques de la plate-forme n'ont pas de salaires compétitifs, sont payés avec de l'argent doux avec peu de sécurité d'emploi, n'ont pas de cheminement de carrière clair pour l'avancement et peu d'opportunités de développement professionnel. Solution: Un financement stable pour les scientifiques de la plate-forme d'experts doit faire partie intégrante du modèle de financement dès le départ. FCI Institutionnel

Le financement des opérations (IOF) fournit un soutien partiel, de sorte que les institutions doivent intervenir et fournir soutien financier stable pour les scientifiques des plates-formes essentielles. Pour recruter et retenir les scientifiques de la plateforme, les établissements doivent avoir  des postes RH bien définis et des parcours professionnels clairs, financement de perfectionnement professionnel et possibilités de stage.

2) Connaissance/sensibilisation à l'infrastructure/expertise disponible. CFI héberge un navigateur d'installations de recherche qui répertorie les plateformes scientifiques. Le défi : Cette ressource ne saisit pas l'expertise ou les détails d'infrastructures/services spécifiques. Solution: Une base de données nationale consultable avec des descriptions détaillées/mots clés pour les scientifiques de la plateforme, les détails de l'infrastructure et des scientifiques dédiés pour établir des liens efficaces entre les chercheurs et les technologies. Un soutien financier pour des réseaux comme le CNSP et Canada BioImaging (https://www.canadabioimaging.org/) est nécessaire pour réaliser cette solution. Financement de la mobilité permettant aux chercheurs de se rendre sur des plateformes et d'accéder à des technologies/expertises pour accélérer la science.

3) Manque de temps dédié à une infrastructure unique. Le défi : Les plateformes scientifiques canadiennes manquent de personnel, 77 % des scientifiques des plateformes prenant en charge trois instruments ou plus (certains > 10) (https://cnsp rcps.ca/wp-content/uploads/2021/05/PositionPaper_201609_En.pdf), ce qui rend impossible fournir un soutien approprié et maintenir une expertise de haut niveau dans toutes les technologies. Les contraintes de temps entraînent une assistance limitée, des retards dans la formation et des instruments inutilisés. Si un seul scientifique de la plate-forme est disponible, des instruments uniques d'un million de dollars restent inactifs si le scientifique est absent pour des raisons professionnelles ou personnelles. Solution: Un financement à long terme pour les scientifiques de la plateforme dédiée à un niveau plus proche d'un par instrument doit être garanti. Des experts dédiés à une seule technologie acquerront une expertise dans la préparation d'échantillons, l'acquisition de données et l'analyse de données et deviendront des experts mondiaux et assureront une science rigoureuse, reproductible et de pointe.

4) Manque de financement stratégique et de plans de durabilité à long terme. Le défi : Des efforts coordonnés à l'échelle du Canada font défaut, ce qui entraîne une redondance et des lacunes technologiques. Solution: Une stratégie nationale est nécessaire de toute urgence pour garantir que les technologies sont largement disponibles et librement accessibles sans redondances ni lacunes technologiques. Le CNSP peut travailler avec la FCI/les entreprises/le gouvernement/les établissements universitaires pour élaborer des plans stratégiques pour les investissements dans les infrastructures, la durabilité et le renouvellement des équipements.

Plateformes scientifiques sont une solution à tous les défis identifiés par l'appel à commentaires de la communauté de la FCI pour le plan stratégique 2023 (https://cnsp-rcps.ca/wp-content/uploads/2022/10/2022-07-15-CFI- 2022-Consultation communautaire-CNSP-Soumission-FINAL.pdf).

La réponse du gouvernement aux recommandations du Comité permanent des sciences et de la recherche a reconnu que des investissements considérables dans les grandes installations de recherche continuent d'être faits par le gouvernement fédéral, mais qu'il y a peu de coordination en termes de gestion stratégique ou de financement de ces installations tout au long de leur cycle de vie. Le gouvernement étudie des moyens d'assurer une plus grande prévisibilité et cohérence dans le financement fédéral afin de maximiser les avantages de ces installations et de permettre une planification à plus long terme. Des investissements ciblés assureront l'accès aux infrastructures

et l'expertise est démocratisée et aura un impact sur les groupes sous-représentés, y compris les centaines de scientifiques de plateforme qui sont essentiels pour accélérer la science de classe mondiale au Canada. Le CNSP peut jouer un rôle déterminant en apportant de nouvelles stratégies et des solutions mondiales éprouvées de nos partenaires internationaux proches (Microscopy Australia, EuroBioImaging, BioImaging North America) à la table pour permettre des solutions percutantes.