Soutenir les entreprises, les inventeurs et les innovateurs grâce à l’innovation collaborative

Auteurs):

Dr Robert Luke

eCampus Ontario

Directrice exécutive

Clause de non-responsabilité : La version française de cet éditorial a été auto-traduite et n’a pas été approuvée par l’auteur.

Les discussions sur la capacité d'innovation du Canada vantent à juste titre notre excellence en recherche publique tout en déplorant notre manque de capacité à capitaliser sur les inventions et notre retard dans la recherche et le développement (R&D) du secteur privé. Des groupes d’experts, des groupes de réflexion et des recommandations politiques successifs ont souligné la nécessité d’accroître les partenariats de R&D entre les secteurs public et privé comme moyen de remédier à ce déséquilibre. Cela est considéré comme un moyen d'accroître la commercialisation de la propriété intellectuelle (PI) financée par des fonds publics tout en contribuant à soutenir la capacité de réception industrielle de l'innovation en aidant les entreprises à faire de la R&D et à embaucher davantage de personnes formées en recherche. Il s'agit d'une manière utile d'encadrer le débat sur l'augmentation de la capacité d'innovation du Canada.

La Plateforme d'innovation collaborative de l'Ontario – OCIP – est une plateforme qui relie les entreprises aux chercheurs des établissements d'enseignement supérieur (EES) de l'Ontario pour soutenir l'innovation axée sur la demande. L'OCIP soutient également la commercialisation de la propriété intellectuelle (PI) financée par des fonds publics. La plateforme simplifie le processus de mise en place d'un partenariat de recherche et développement et offre aux entreprises un accès à des services de support, des outils et des modèles qui aident à transformer les idées et les prototypes en succès commercial.

L'OCIP aide un demandeur de projet à trouver un expert parmi les 53 collèges, universités et instituts autochtones membres d'eCampusOntario grâce à un processus par étapes allant du défi de l'innovation au projet complet. Les demandeurs soumettent un défi d'innovation et le système exploite l'IA et la recherche cognitive pour fournir des correspondances en fonction des besoins, des domaines d'intérêt, de l'étape du projet, de l'expertise et de l'équipement requis. Les experts examinent le défi de l'innovation et fournissent une portée de travail : une évaluation d'expert confidentielle de la faisabilité du défi de l'innovation et des ressources nécessaires pour l'exécuter. Sur la base des résultats de l'étendue des travaux, l'entreprise a la possibilité de poursuivre un projet collaboratif complet. L'OCIP répertorie également plus de 80 programmes de financement pour aider les projets à trouver un soutien financier. La documentation de projet standard réduit les frictions et les frais généraux pour les partenaires.

Ce modèle d’innovation collaborative favorise une porosité accrue entre les acteurs des secteurs public et privé tout au long du continuum de recherche. L'OCIP réduit les risques liés à l'innovation pour les entreprises en :

  • Traduire les défis de l’innovation en projets pratiques et réalisables
  • Connexion à des experts pour des évaluations confidentielles
  • S'aligner sur les programmes de financement
  • Utiliser la documentation standard (plans de projet, chartes, rapports, NDA et accords IP)

Ensemble, ces éléments facilitent des partenariats plus rapides et des demandes de financement plus efficaces. Toutes ces fonctionnalités de plateforme ont été conçues conjointement par le secteur pour atteindre une plus grande capacité de transport d’innovation en Ontario.

L'OCIP aborde trois opportunités clés en Ontario.

Prénom parmi ceux-ci figure la nécessité d’aider les entreprises à innover et à mener des activités de R&D.

La performance en R&D du Canada et de l'Ontario est inégale; nous devons aider davantage d’entreprises à comprendre les avantages de la R&D. Les entreprises sont occupées : elles ont besoin d’aide pour s’orienter dans le paysage de la R&D. OCIP aide les entreprises à se lancer dans le jeu de la R&D en les aidant à trouver le bon partenaire possédant la bonne expertise au bon moment pour leur projet.

L'Ontario compte 440,000 9,000 petites entreprises, 2,000 XNUMX de taille moyenne et moins de XNUMX XNUMX grandes entreprises. Actuellement, peu de ces entreprises effectuent de la R&D. Les startups, les nouvelles entreprises et les petites entreprises dans des secteurs clés comme la santé, l'informatique, l'industrie manufacturière et l'automobile ont besoin d'aide. Les petites entreprises qui font de la R&D ont plus de chances de survivre et de se développer, et lorsque nous contribuons à réduire les risques liés à la R&D des entreprises par le biais de partenariats privés et publics, elles sont plus susceptibles de continuer à innover. Le potentiel ici est vaste.

Le seconde L'opportunité offerte par l'OCIP est de trouver de nouvelles façons pour nos établissements d'enseignement supérieur (EES) d'aider les entreprises en travaillant ensemble. Les EES possèdent des types d’expertise différents et complémentaires. En les réunissant, le tout est plus fort que la somme de ses parties.

Le troisième les opportunités sont liées à l’éducation et aux compétences. OCIP aide ici de deux manières. Premièrement, les étudiants travaillent avec leurs mentors universitaires sur des projets de R&D. Cela donne aux étudiants une expérience de travail pertinente et précieuse, une culture de l'innovation et des voies d'accès à l'emploi. Deuxièmement, l'OCIP est lié au portail de micro-certifications d'eCampusOntario, où les entreprises peuvent trouver des formations de courte durée et ciblées pour la main-d'œuvre et des opportunités de perfectionnement pour leurs employés sur un large éventail de sujets, y compris les connaissances en propriété intellectuelle.

L'OCIP est né d'une collaboration sectorielle. En mai 2019, Collèges Ontario (CO), le Conseil des hôpitaux universitaires de l'Ontario (CAHO) et le Conseil des universités de l'Ontario (COU) ont organisé un sommet sur Créer une économie forte, diversifiée et compétitive à l'échelle mondiale : une discussion sur le moteur de recherche de l'Ontario. L’objectif était de mieux relier les acteurs de la recherche publique en Ontario pour améliorer la cohérence dans l’écosystème de recherche plus large. La discussion a donné lieu à des idées pour forger des liens plus solides et collaboratifs, notamment pour aider les entreprises à s'engager dans le système. Une idée qui a émergé était un service de mise en relation qui aiderait tout innovateur à trouver des partenaires disposés à soutenir son projet.

Dans les mois qui ont suivi, un consortium de 26 établissements d'enseignement supérieur et agences de financement a travaillé sur une validation de principe pour la plateforme. La conception initiale, les cartes de parcours et les systèmes ont été développés pour soutenir des projets à différentes étapes et nécessitant une expertise disciplinaire différente. Les niveaux de préparation à la technologie ou aux solutions sont utilisés pour évaluer un défi d’innovation. En évaluant où se situe un défi d'innovation sur le SRL, l'OCIP aide à trouver la bonne adéquation d'expertises complémentaires, tout en fournissant une voie à suivre dans le développement ultérieur de l'innovation.

Lorsque la pandémie a été déclarée au début de 2020, la ville de Toronto et les huit établissements d'enseignement supérieur de Toronto ont travaillé ensemble pour soutenir les efforts de reconstruction et de rétablissement de Toronto. Le groupe de travail du maire de la ville de Toronto sur le soutien et la relance économiques – établissements d'enseignement supérieur, dirigé par la conseillère Jennifer McKelvie, a convoqué le groupe de travail sur les établissements universitaires. L’une des principales missions de ce groupe de travail était de tirer parti des partenariats entre les établissements d’enseignement supérieur et la ville de Toronto pour répondre aux besoins urgents liés à la COVID. Le modèle d’innovation collaborative en cours de développement a été utilisé pour relier plus facilement l’expertise des EES à ces besoins. Le fait de disposer d'un point d'entrée commun avec des modèles partagés a fourni un modèle utile pour impliquer rapidement des experts sur les questions urgentes liées à la COVID-19, ce qui a donné lieu à 17 propositions de recherche de la part du personnel de la Ville de Toronto et à huit projets qui ont été lancés et achevés.

C'était très gratifiant de faire partie de l'effort collectif des huit établissements d'enseignement supérieur, eCampusOntario, Magnet, Mitacs, CNRC, CRSNG, OCI et la ville de Toronto, qui ont travaillé ensemble pour fournir des informations importantes. Cela a permis de faire évoluer rapidement les projets du concept vers des partenariats actifs impliquant des équipes de projet multi-institutionnelles/multidisciplinaires composées de professeurs et d'étudiants. Le modèle a connu un grand succès : au cours des trois dernières années, 37 projets ont été menés.

Avec le soutien du ministère des Collèges et Universités de l'Ontario, l'OCIP a ensuite été créé et testé avec la ville de Richmond Hill et des entreprises en collaboration avec leur bureau de développement économique et avec les centres d'accès à la technologie partout en Ontario. Ces projets pilotes menés auprès de 45 entreprises nous ont aidés à affiner la plateforme et le modèle commercial, rationalisant ainsi le soutien aux entreprises engagées dans une innovation axée sur la demande.

L'OCIP comble une lacune dans le pipeline de la recherche vers l'innovation au Canada en s'attaquant à un double défi : le secteur privé n'investit généralement pas dans la recherche à un stade précoce, et le secteur public n'est pas (entièrement) soutenu pour la commercialisation à grande échelle. Cette inadéquation des intérêts entraîne une vallée de la mort de l’innovation, révélant des écarts entre le type d’activité de recherche, le type d’exécutant de la recherche et les voies de l’innovation vers le marché le long des niveaux successifs de préparation aux solutions.

Les modèles de partenariat d'innovation collaborative adoptés par l'OCIP soutiennent l'innovation axée sur la demande pour l'industrie et la propriété intellectuelle créée par le public. Ce modèle aide un projet à trouver la bonne ressource à la bonne étape du projet. Et même si ce processus est rarement linéaire, il permet l’application d’une résolution collaborative multidisciplinaire de problèmes tout au long du parcours allant de l’idée à la facture et à l’impact.

eCampusOntario déploie actuellement l'OCIP dans tout l'Ontario, en collaboration avec nos nombreux partenaires de distribution pour n'offrir aucune mauvaise porte au soutien à l'innovation commerciale. Le mandat d'eCampusOntario comprend le soutien aux établissements membres pour favoriser l'innovation, la collaboration et l'excellence au nom des étudiants et des professeurs de l'Ontario. Le PICO amplifie les contributions significatives du secteur de l'éducation postsecondaire à l'économie de l'Ontario, aidant l'industrie à réussir aujourd'hui et garantissant que la capacité d'innovation de l'Ontario soit plus forte pour demain.

Ensemble, nous favorisons l'économie de l'innovation. Accédez à l'OCIP ici : https://ocip.ecampusontario.ca/